LE CONTRAT D'ASSURANCE AUTO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE CONTRAT D'ASSURANCE AUTO

Message  Bérengère le Ven 8 Jan - 20:45

OPTEZ POUR CELUI QUI VOUS CONVIENT LE MIEUX

Exemple de question :

J'effectue le trajet jusqu'à mon travail en compagnie d'un collègue. Si jamais il me relaie au volant, sera-t-il couvert en cas d'accident? Et est-il vrai que ma voiture assez ancienne ne me serait remboursée qu'à une valeur symbolique?

Quels sont les conducteurs couverts?

Certaines polices désignent un conducteur exclusif. Les autres ne sont pas couverts en cas d'accident. Si votre véhicule peut être conduit par n'importe quel particulier, la conduite par une personne ayant son permis depuis moin de trois ans s'exposera au règlement d'une franchise majorée. En cas de pratique de la conduite accompagnée, prévenez votre assureur dès l'inscription du jeune conducteur à l'auto-école. Il faudra ensuite lui fournir une attestation de fin de formation initiale délivrée par l'auto-école. Certains contrats s'accompagnent d'une surprime. D'autres, prévoient qu'en cas d'accident, l'assuré s'acquittera de la franchise "conducteur novice". Ne prêtez votre véhicule qu'à des conducteurs sobres. Si un conducteur ivre cause un accident à son volant, l'assureur ne paiera que partiellement, voire, pas du tout, les dommages sur votre voiture. Quant à l'assurance responsabilité civile qui règle les dommages causé aux tiers, elle exigera par la voie d'un recours contre le fautif une partie des coûts qu'elle a supportés pour lui.

Le contra d'assurance permet-il un covoiturage?

En cas d'accident corporel, les passagers seront indemnisés de leurs dommages matériels et corporels par l'assureur du véhicule au titre de la garantie responsabilité civile. Si le conducteur responsable est blessé, il ne sera indemnisé qu'à condition que l'assurance comporte une garantie couvrant les dommages corporels subis par tout conducteur autorisé.

Quelle valeur de remboursement ou de réparations pour un véhicule?

Certains contrats prévoient une clause "valeur de remplacement" si un véhicule neuf est détruit ou volé dans les mois suivant sa mise ne circulation. Mais l'assureur risque de refuser la remise en état d'un véhicule ancien en parfait état et sur lequel des frais importants ont été engagés. Il considérera que ces frais excèdent la cote du véhicule et il ne vous indemnisera que d'une somme faible. Vérifiez ce que prévoit votre police d'assurance si vous êtes dans ce cas. Attention également aux voitures anciennes, même pour les modèles courants. La vieille voiture de votre grand-père que vous avez remise à neuf en y consacrant tous vos week-ends pendant cinq ans devra faire l'objet d'une expertise pour vous être remboursée convenablement en cas de sinistre. Certaines compagnies spécialisées dans les véhicules de collection pourront vous conseiller utilement.

BON A SAVOIR

Vos risques évoluent en fonction de nombreux facteurs : le prêt de votre véhicule à des tiers ou à vos enfants, l'ancienneté et la valeur dela voiture....Il est donc indispensable de faire régulièrement le point avec votre assureur sur vos garanties. N'hésitez pas à soulever tous les problèmes qui vous préoccupent afin que vos contrats correspondent toujours à votre situation présente.

_________________

avatar
Bérengère
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 55
Localisation : LANDES

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum